jeudi 11 novembre 2010

Ne jetez pas votre argent par la fenêtre!




Vous êtes certainement déjà tombé sur des magazines qui vantent les mérites d'une certaine vitamine ou d'un certain produit accélérateur de pousse, accompagné de deux images retouchées avant-après et des témoignages de consommateurs satisfaits qui racontent comment ce tel produit a révolutionné leur vie.

Il y a quelques années de cela, j'étais une "product junkie", une droguée de produits de beauté, surtout ceux pour les cheveux et la peau. J'avais de quoi ouvrir un magasin (et même deux). J'ai tout essayé sur le marché; de vitamines à baumes accélérateurs de pousse. Je passais un temps fou dans les para-pharmacies à regarder les produits, puis les acheter (au fait, j'entrais sans même savoir ce que je voulais) ... je ne lisais même pas les étiquettes sur les emballages des produits, je me fiais naïvement à leur publicité.

J'étais une pathétique consommatrice qui attendait qu'une "experte" en beauté me dise ce que je devrais acheter pour prendre soin de mes cheveux ... de mes cheveux à moi. Je ne dis pas qu'il faille ignorer les conseils des expertes ou consultantes de beauté ... non, ils sont à prendre en considération, ils peuvent s'avérer très précieux dans certains cas ... ce que je dis est que vous devriez connaitre suffisamment bien vos cheveux (type, condition, texture ...) pour que vous ne soyez pas totalement dépendant (e) de quelqu'un d'autre pour vous dire ce dont vos cheveux ont besoin.

Heureusement pour moi, et malheureusement pour leurs employeurs, toutes les vendeuses qui travaillaient dans cette para-pharmacie que je fréquentais, n'avaient pas de très bonnes compétences commerciales ... et lorsque je tombais sur une qui ne savait pas très bien vendre (j'étais déjà pré-conditionnée à acheter n'importe quoi ... toujours dans une attitude d'esprit "dites-moi ce qu'il faut acheter, et je l’achèterai"), je repartais sans rien acheter. J'étais emprisonnée dans un cycle vicieux ... j’achetais des produits ... des produits ... et encore plus de produits ... sans jamais m'informer sur le cycle capillaire, les besoins des cheveux, les besoins spécifiques des cheveux bouclés etc. ...

Lorsqu'un jour, ma mère m'a dit: "Ta peau et tes cheveux étaient beaucoup mieux avant que tu n'utilises tous ces produits!", j'ai enfin réalisé ma folie. Avec tous ces produits chimiques, soins inadaptés affligés à mes cheveux, mes cheveux demandaient de l'aide ... mes cheveux et moi étaient dans une relation abusive où j'étais l'abuseur. Ma mère (ainsi que ses sœurs) a de longs cheveux qui lui arrivent aux bas des reins, qu'elle garde tout le temps en coiffures protectrices ... elle n'utilise qu'un shampoing doux aux œufs et un leave-in, elle n'a pas les cheveux abimés et moi avec mes 101 produits hyper-chers, mes cheveux étaient dans un état catastrophique. Je décidai alors, au lieu de sauter sur le nouveau produit qui promet de beaux cheveux, brillants , en bonne santé et tout le blabla ... de faire mes propres recherches et de m'informer.

Dans ce blog, je ne recommande pas de produits, je n'ai pas de produits à vendre, ce n'est pas un site commercial mais un site d'information. Si jamais je vous recommande un site ce n'est pas parce que je suis une affiliée et que j'essaie de faire de l'argent sur votre dos c'est parce que je pense que le site en question pourra vous aider. Je ne vous encouragerai pas à acheter des produits super-chers et inutiles mais au contraire à utiliser des produits que vous avez déjà dans votre cuisine et faire des économies.

Maintenant, je lis un peu de tout ce qui concerne les cheveux et spécialement les cheveux bouclés. Je ne suis pas une experte, ni un médecin, ni une scientifique mais une blogueuse qui aime faire des recherches et qui tente de faire passer l'information en écrivant des articles sur des sujets qui peuvent concerner.

Je ne suis plus une droguée de produits. Le produit que j'utilise le plus est l'huile de coco pure (pas très cher) ou une de mes mixtures (c'est parce que j'aime expérimenter différentes choses), de la bicarbonate de soude et de l'eau comme shampoing, un après-shampoing sans rinçage. Pas de mousse, gel, sèche-cheveux, fer à lisser etc.

Je ne suis pas à 100% naturelle, presque (on va dire 96%) car j’utilise le Garnier Fructis Leave-In et parfois un shampoing au coco (qui est bientôt terminé) lorsque je n'utilise pas la bicarbonate de soude.

Dans mon blog, il y a des recettes pour celles qui veulent être naturelles (pas de coloration, produits chimiques, défrisages etc.). Quelques soient les raisons pour lesquelles vous voulez être naturelles (cuir chevelu trop sensible aux produits chimiques, vous ne voulez pas de produits chimiques du tout, vous ne voulez pas des produits testés sur animaux etc.), vous allez trouver des recettes de shampoings, conditionneurs, masques, huiles etc.

Les produits cosmétiques n'ont pas la même régulation que les médicaments, donc cela ouvre la porte à tous les abus. Les consommateurs sont pour la plupart des cas les victimes, leur seule arme est l'information.

Ne jetez pas votre argent par la fenêtre, informez-vous avant, faites vos recherches avant d'acheter. Économisez votre argent et offrez vous des vacances aux Bahamas.

Après avoir arrêter d'utiliser tout ce qui se vendait sur le marché, après avoir fait des recherches, lu différents livres, articles, rapports, après avoir appris à connaitre mes cheveux, à aimer mes boucles, à accepter mes cheveux comme ils sont (et arrêter de les tirer tout le temps pour qu'ils soient lisses), à comprendre les spécificités des cheveux bouclés et particulièrement des miens, à trouver une routine spécifique à mes cheveux ... je suis parvenue à avoir de beaux cheveux, en pleine santé.

Le but de ce blog est d'informer. Je vous inciterai à vous informer, non à acheter. Je donne de l'information générale, des principes de bases ... mais c'est à vous de voir en quoi cette information peut vous aider pour mettre en place une routine spécifique à vos cheveux.

Parfois, il faut beaucoup d'expérimentation pour trouver la bonne routine. Expérimentez et adoptez ce qui marche pour vous ... la patience est la meilleure des vertus.


4 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci d'avoir répondu à une partie de ma question (je te demandais de te présenter)

Nicolette a dit…

Je suis heureuse, anonyme, de savoir que j'ai pu répondre en partie à tes questions. Mon blog est tout jeune (je l'ai commencé, il y a moins de trois mois), je travaille encore sur le design en plus des articles. Je serai de plus en plus transparente, c'est certain: j'ai même créé un lien dans le menu horizontal en haut s'intitulant "me concernant", où je rassemble tous les articles qui sont spécifiques à mon itinéraire capillaire. S'il y a des choses que tu voudrais savoir à propos de moi,fais-le moi savoir ... j'essaie de m'informer le plus possible, d'expérimenter, d'apprendre ce qui marche ou ce qui ne marche pas ... afin de partager mon savoir et mes expériences, pour aider les femmes à réaliser leur objectif: celui d'obtenir de beaux cheveux bouclés en pleine santé qui poussent sans problème. Merci, pour ta patience.

Anonyme a dit…

Je me reconnais beaucoup dans ce que tu dis, j'ai moi meme depensé des sommes folles en produits pour cheveux, et c'est en m'informant que je me suis rendue compte que tout ce qu'on m'avait vendu n'etait que des cochonneries pleines de produits chimiques. je suis passée au shampoing bio, puis depuis peu aux recettes maisons 100% naturelles... et mes cheveux revivent. Ton blog est super, je te remercie pour toutes ces precieuses infos... comme toi j'aimerais faire passer le message à toutes les filles qui desesperent et sont coincés dans un cercle vicieux cheveux + abimés= + de produits chimiques= cheveux +abimés ect
bonne continuation!

Nicolette a dit…

Merci pour ton commentaire. En général, on brise le cercle vicieux lorsqu'on commence à s'informer un peu sur la science du cheveu et là on voit que nos cheveux n'ont pas besoin de tant de choses pour être en bonne santé. Les produits naturels ont effectivement plus d'affinités avec les cheveux. La règlementation n'est pas stricte du tout concernant les cosmétiques et on voit un peu de tout sur le marché (j'écrirai bientôt un article sur les arnaques dans le marché des cosmétiques) ... alors, l'information demeure la meilleure arme à la disposition du consommateur.