Tutoriel: Comment établir une routine capillaire?


Vous voulez commencer une aventure capillaire, mais vous ne savez pas par où commencer. Commencer une aventure capillaire,  c’est comme commencer un régime alimentaire ou une autre aventure: il vous faut une vision, puis former un plan, une stratégie. Prenez un cahier de notes et un stylo et écrivez:

1) Vos objectifs: Exemple: je veux des cheveux plus longs et en bonne santé, et mon objectif est de préserver au moins 6 centimètres de cheveux cette année; ou, je veux atteindre un MBL, c’est à dire une longueur de cheveux au niveau de la moitié du dos, d’ici juillet 2012; ou, je veux régler mon problème de cheveux cassants etc.

2) Le bilan actuel de vos cheveux: Quel est votre type de cheveux, leurs spécificités, leurs besoins? Quel est l’état actuel de vos cheveux, naturels ou traités chimiquement? avez-vous des cheveux cassants? des cheveux qui semblent ne pas pousser? des cheveux qui tombent? des cheveux gras? des cheveux secs? un cuir chevelu à problèmes? etc.

3) Votre routine capillaire: Les stratégies que vous allez adopter. Tout ce que vous devriez faire tous les jours, toutes les semaines, et tous les mois pour arriver à vos objectifs.

Les 4 phases à respecter pour suivre une bonne routine capillaire.

Une routine capillaire s’articule autour de 4 grandes phases à suivre de façon cyclique en continue: phase 1, puis phase 2, puis phase 3, puis phase 4 et puis phase 1 … ainsi de suite.

I) Le lavage (du cuir chevelu et des cheveux)

Le pre-poo (soin avant shampoing): l’application d’une huile avant le shampoing pour réduire l’effet asséchant du shampoing. Lire cet article sur le pree-poo.
Le shampoing ou alternative au shampoing: au moins une fois par mois. Utilisez un shampoing clarifiant de temps en temps.

Rinçages: Les cheveux doivent bien être rincés à l’eau froide pour enlever tout résidu de shampoing. Vous pouvez aussi utiliser d’autres ingrédients pour vos rinçages: Lisez mes articles sur ce sujet.

II) Soins après-shampoing: apport d’agents hydratants et nourrissants.

Soin hydratant: Faites-en au moins un par semaine.  Lisez mon article sur les bénéfices d’un soin profond.

Soin aux protéines: Si vous avez des cheveux traités chimiquement, ou abusés par trop de chaleur, vous devriez au moins faire un soin 1 ou 2 fois par mois. Si vous avez des cheveux naturels, vous n’en aurez pas besoin d’autant de protéines et peut-être vous n’en n’aurez pas besoin du tout (tout dépend de l’état de vos cuticules). Les cheveux qui ont besoin de protéines sont des cheveux poreux, secs et abimés; des cheveux dont les cuticules ont été endommagées. Les protéines fonctionnent comme des « patchs » qui vont colmater les brèches. Certaines protéines sont utilisées comme humectant. Évaluez vos besoins en protéines et maintenez un équilibre hydratation-protéines pour que vos cheveux ne se cassent pas. Lisez tous mes articles sur les protéines.

Soin à laisser sur les cheveux, à ne pas rincer (leave-in conditioner /après-shampoing sans rinçage en Français): sous forme de crèmes, beurres, pommades, sprays … choisissez la forme qui convient le mieux à votre type de cheveux.

III) La protection des cheveux

Cette phase dépend de votre style et de vos préférences. L’objectif de cette phase est de faire ce qui vous semble le mieux pour maximiser la croissance de vos cheveux en réduisant les risques d’avoir des cheveux qui se cassent, comme: protéger les pointes, adopter des coiffures protectrices, ou des coiffures qui requièrent peu de manipulation, adopter des techniques pour se coiffer et démêler les cheveux, ou encore adopter de bonnes habitudes comme la réduction de l’utilisation d’appareils chauffants.

IV) Le maintien: savoir garder les cheveux hydratés et forts.

Je crois que c’est le problème le plus difficile chez les personnes aux cheveux bouclés. Aussi, plus les cheveux sont bouclés (type 3c à 4), plus il sera difficile de les garder hydratés. Si vous apprenez à maîtriser l’art d’hydrater et de protéger vos propres cheveux en fonction de l’environnement où vous êtes, plus vous apprendrez à maîtriser vos boucles.

Ce geste doit être quotidien.

J’ai essayé d’expliquer le plus simplement possible, car cet article vise principalement celles qui débutent leur aventure capillaire et qui ne savent pas par où commencer. Lisez mes autres articles pour les débutants ici: Guide pour les débutantes.

4 Comments

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.