jeudi 17 mars 2011

Perte naturelle de cheveux ou cheveux cassants?



cheveux cassants
Comment discerner entre une perte normale de cheveux et des cheveux qui se cassent?

Le cycle de vie du cheveu se compose en trois phases: anagène (croissance), catagène (repos), et télogène (mort). Une perte de cheveux quotidienne comprise entre 50 et 100 est considérée comme normale. Au-delà de 100, la perte est considérée comme anormale.

Maintenant, comment savoir si les cheveux qui tombent le sont naturellement ou si vous avez des cheveux qui se cassent?

La chute normale et anormale des cheveux.

Les cheveux qui se perdent naturellement ont un petit bulbe blanc et ont à peu près la même longueur que l'ensemble de la chevelure alors que les cheveux cassés sont généralement plus courts.
Un cheveu mort a un bulbe plein, atrophié, blanc et sec.

Le petit bulbe est blanc parce que le cheveu arrête de produire de la mélanine (pigment responsable de la coloration du cheveu) à ce moment du cycle, juste avant la chute. Ce petit bulbe blanc vous indique que votre cheveu a fini son cycle normal de vie et qu'il y a un autre qui viendra le remplacer. Il n'y a aucune raison de vous inquiéter.

Vous pouvez expérimenter un excès de perte naturelle de cheveux après votre accouchement si pendant votre grossesse vous avez expérimenté une croissance rapide de cheveux. L'augmentation d’estrogènes dans votre corps a empêché vos cheveux d'entrer dans leur phase télogène (mort) et les a bloqué dans la phase anagène (croissance). Pendant toute votre grossesse, vos cheveux étaient maintenus dans leur phase de croissance. Maintenant que vous avez accouché, tous les cheveux qui normalement devaient tomber naturellement, tombent tous d'un même coup. La nature essaie de reprendre son cours, il n'y a pas de quoi s'inquiéter.

Aussi il faut garder à l'esprit qu'à part les hormones (contraceptifs, grossesse, pré-ménopause, ménopause), l'hérédité, une condition médicale, un gros stress (deuil etc.), un régime alimentaire drastique peuvent aussi avoir une influence sur le cycle normal de la vie du cheveu et causer les cheveux à tomber prématurément.

Les cheveux cassants et leurs causes.

Des cheveux qui se cassent sont des cheveux qui ne tombent pas naturellement. Ce sont des cheveux qui n'ont pas les ressources suffisantes pour continuer leur cycle de vie. Si vous avez des cheveux qui se cassent, c'est un signe que vos cheveux sont maltraités. Il faut absolument que vous en trouver la cause pour y remédier car vous n'allez jamais parvenir à atteindre la longueur maximale, si vos cheveux se cassent.

- Le problème de cheveux cassants est très fréquent chez les personnes aux cheveux très bouclés et fragiles (cheveux africains) qui n'arrivent pas à maintenir un bon équilibre protéines-hydratation. Pas assez de protéines rendent les cheveux faibles et cassants, trop de protéines les rendent faibles et cassants. L'hydratation est aussi importante, savoir hydrater et retenir l'hydratation et maintenir un niveau acceptable de protéines.

- Manque de protection (soleil et autres agents climatiques).

- Manque de protection des pointes. Les pointes se fragilisent et se cassent. N'oubliez pas que vos pointes sont la partie la plus vieille de vos cheveux et que vous devriez les chouchoutez le plus. N'oubliez pas de les hydrater un peu plus que le reste. Pensez aussi aux coiffures protectrices.

- Mauvaise alimentation. Lorsque vous fournissez vitamines et minéraux à votre corps, le corps sert d'abord les organes vitaux. Les cheveux et les ongles ne sont pas considérés comme organes vitaux et sont servis les derniers. Fournissez à votre corps suffisamment de vitamines et minéraux pour qu'une quantité suffisante puisse parvenir aux follicules pileux et les nourrir.

-
Manque d'hydratation. L'hydratation provient de l'intérieur et de l’extérieur. Il faut boire une quantité suffisante d'eau par jour pour hydrater le corps, aussi l'eau apporte les nutriments jusqu'à votre cuir chevelu. Hydrater aussi en soins externes. La déshydratation rend les cheveux secs et cassants.

- Manque de soins ou soins inappropriés.

- Abus d'appareils électriques sur les cheveux. La chaleur abime les cheveux. A utiliser avec modération et toujours utiliser une crème protectrice.

- Abus de procédés chimiques et mauvais entretien des cheveux traités chimiquement.

- Certaines coiffures qui tirent sur le cuir chevelu (tresses trop serrées ...)


6 commentaires:

Un carnet sans pages a dit…

Très bon article. Je pourrais ajouter mon expérience perso concernant les hormones : mes cheveux ont commencé à tomber à la puberté, et quelques années plus tard je me suis aperçue que j'avais trop de testostérone. J'ai pris une pilule spéciale (diane 35) et mes cheveux ont arrêté de tomber.
En revanche, je n'ai pas l'impression d'avoir "récupéré" les cheveux perdus pendant ces années; ma chevelure est bien plus fine qu'elle ne l'était. Connaissez-vous une solution à ce problème?

Nicolette a dit…

L'efficacité de Diane 35 varie d'une femme à l'autre lorsqu'elle est utilisée comme traitement anti-chute.

Personne ne peut vous dire quand, ou si, vous allez retrouver vos cheveux d'avant. C'est vrai, que Diane 35 contient un estrogène qui s'oppose à l'action des androgènes, mais elle n'est pas considérée (officiellement)comme un traitement efficace anti-chute. Si vous avez les cheveux qui s'affinent même si ils ont arrêté de tomber, je vous conseille de consulter votre médecin pour voir s'il est possible qu'il vous prescrive un traitement local que vous allez utiliser en complément avec la Diane 35.

cosmetique a dit…

Les clous de girofle sont très efficaces pour stopper la chute anormale des cheveux. Il suffit de temps en temps de faire une infusion de clous de girofle et se rincer les cheveux avec

Ellen a dit…

La levure de bière est assez efficace contre la chute des cheveux.

nina a dit…

merci pour tout vous conseille

Anonyme a dit…

Avez vous fait des examens médicaux plus poussés? j'ai eu les mêmes symptômes et il se trouve que j'étais atteinte du SOPK