mardi 24 janvier 2012

Pourquoi j'utilise l'huile de coco en pre-poo?



Beaucoup de personnes sous-estiment l'importance du pre-poo (soin avant shampoing) et ne le font pas parce qu'elles pensent que c'est inutile de nourrir les cheveux et après faire un shampoing quelques minutes après qui va enlever tous les nutriments.

Pourquoi un pre-poo?


Le pree-poo est un soin avant shampoing. Le soin peut être fait avec une huile ou autre produit avec des acides gras. L'objectif du pre-poo n'est pas de nourrir les cheveux mais de préparer les cheveux au processus du lavage.

- Le shampoing est considéré comme "agressif" du fait qu'il doit soulever les cuticules pour faire son travail. Il laisse les cheveux trop dépouillés à la fin et l'huile sert à diminuer cet effet agressif.


- Aussi, l'eau crée un problème pour les cheveux. Lorsque les cheveux sont mouillés. ils se gonflent et lorsque l'eau s'évapore, les cheveux se dégonflent. A force de se gonfler puis de se dégonfler, la tige capillaire se fatigue. Imaginez une bande élastique, à force de l'étirer puis de la contracter, elle s'use. Pour les cheveux, cela s'appelle en Anglais: "hygral fatigue". A ce stade, les cheveux sont endommagés et les cheveux deviennent poreux.

La seule façon de réduire cet effet serait d'introduire un produit filmogène (qui dépose un film comme une huile végétale) ou un acide gras (un conditioner) comme protection avant d'exposer les cheveux à l'eau (eau de mer, de piscine, shampoing ...).
Cela évitera la tige capillaire d'absorber trop d'eau et de gonfler. Les huiles sont hydrophobes, c'est à dire qu'elles repoussent l'eau; elles peuvent protéger la structure du cheveu en protégeant le cheveu du gonflement. 


-  Les cheveux perdent des protéines lorsqu'ils sont dans l'eau.

Pourquoi j'utilise l'huile de coco en pre-poo?

Parce qu'il a été démontré scientifiquement que:

1) L'huile de coco est l'une des rares huiles à pénétrer à l'intérieur du cortex.
2) L'huile de coco peut limiter l'expansion/contraction de la tige capillaire (hygral fatigue) mieux que l'huile minérale. Du fait qu'elle peut pénétrer à l'intérieur du cortex, elle protège mieux la structure du cheveu.
3) L'huile de coco réduit la perte de protéines dans les cheveux.
4) Les cheveux traités avec de l'huile de coco en pre-poo réduit le risque d'endommager les cuticules des cheveux en les coiffant, spécialement lorsque les cheveux sont mouillés.
(J Cosmetic Science,  pp 327-339, 1999).

Aussi, je n'ai pas besoin d'après-shampoing car l'huile de coco laisse mes cheveux doux, brillants, hydratés et protégés.

29 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjours j'aime beaucoup cet article je me posais justement la question du pourquoi un pre poo. Petite question vaporise tu tes cheveux avant d'appliquer l'huile de coco? C'est ce que je fais et me demande si c'est une bonne chose.

Coralye

Victoria. a dit…

Ah ça oui, l' huile de coco est un indispensable pour les cheveux. :)
Je profite de ce commentaire pour te poser une question qui n' a rien à voir, j' epspère que ce n' est pas grave. En fait je suis en train de finir tous mes produits pour ensuite n' utiliser que l' huile de coco et de l' huile d' avocat car il a aussi été prouvé que celle ci pénetre dans le cortex. Mais en fait je me demande si c' est une bonne chose car le site Aroma Zone insiste bien sur le fait que c' est une huile protéïnée , donc j' ai peur qu' à trop l' utiliser elle rende mes cheveux secs et cassants, qu' en penses tu ?
Bisous, bonne continuation !

Nicolette a dit…

Dans 100 g de coco, il y a à peu près 3.33 g de protéines, ce qui est minime. Si vraiment, il y a des protéines dans l'huile, ce sera vraiment en faible quantité ... personnellement, je n'ai jamais entendu dire que l'huile de coco avait des protéines.

Ceci dit, s'il y en a, cela dépendra de la marque que tu achètes et de la façon qu'ils ont transformé l'huile ... j'ai déjà vu des étiquettes des ingrédients où c'est indiqué: protéines: 0 gramme. Je ne sais pas ce que Aroma zone veut dire par "huile protéinée" ... est-ce qu'ils parlent d'une huile spécifique à laquelle des protéines ont été ajoutée? ... s'ils parlent de l'huile de coco pure, non on ne peut pas dire qu'elle soit protéinée parce que si vraiment elle contient des protéines, la quantité est trop minime pour que l'huile soit caractérisée comme "protéinée".

Le seul lien qu'on peut faire entre l'huile de coco et les protéines est que l'huile de coco empêche la perte des protéines dans les cheveux en empêchant la kératine de se dégrader trop ... mais elle ne sera pas tellement efficace lorsqu'il s'agit d'ajouter des protéines dans les cheveux.

Je suis sensible aux protéines mais mes cheveux supportent très bien les huiles végétales ... peut-être parce que les quantités de protéines dans les huiles sont très minimes ou parce que ce sont des protéines qui n'ont pas été fabriquées en laboratoire? ... je ne sais pas, mais mes cheveux supportent bien les huiles végétales.

Au fait, il y a trois huiles, pas 2,qui pénètrent le cortex pour donner au cheveu de la flexibilité: l'huile de coco, d'avocat et l'huile d'olive.

Nicolette a dit…

Coralye, je ne sais pas ce qui a dans ton vaporisateur. Certainement, il y a de la matière grasse ... cette matière grasse va se déposer sur la tige capillaire et va servir de barrière, ce qui rendra l'huile de coco difficile et peut-être impossible de pénétrer. Si tu n'as mis que de l'eau dans ton vapo, juste pour humidifier, tu peux, vu que tôt ou tard l'eau finira par s'évaporer pendant les quelques 20-30 minutes (tu peux aussi laisser toute la nuit) que va durer ton soin pour laisser toute la place (au cas où tu aurais saturé complètement) à l'huile de coco qui va pénétrer et protéger la tige capillaire. Sinon, tu n'as pas besoin d'hydrater avec de l'eau avant tes soins vu que l'huile de coco, en pénétrant le cortex, hydrate déjà et donne aux cheveux plus de flexibilité. Appliquer l'huile de coco sur cheveux mouillés-essorés ou sur cheveux secs, c'est une questions de préférences ... en tout cas, je n'ai trouvé aucun document scientifique qui dit qu'une méthode est meilleure qu'une autre. Moi, je préfère appliquer sur cheveux secs, c'est parce que je ne vois pas l'utilité d'appliquer de l'eau, puis l'huile de coco dans le cas d'un pre-poo.

Anonyme a dit…

Bonjour Nicolette,

Suite à cet article j'ai décidé d'acheter l'huile de coco qui est au début de ton article. Apparemment elle contiendrait plus que du coco (enrichie au citron, hénné, amla et 6 autres plantes) donc à mon avis c'est un très bon choix de produit. J'ai cependant une question. Selon le descriptif que j'ai pue lire, je me demandais si cette huile pouvait également s'utiliser comme leave-in? Et l'aurais-tu personnellement essayé comme telle? (même si je sais qu'on a pas le même type de cheveux, tu es plutôt 3 et moi : 4a - 4b)

Lyly972

Nicolette a dit…

Oui, bien sûr. Comme j'aime bien l'odeur du coco dans mes cheveux, j'utilise un tout petit ... petit peu sur mes cheveux, pour ne pas trop alourdir. Tu peux aussi mettre dans ton vapo pour sceller l'hydratation

Anonyme a dit…

Ok ! Merci beaucoup Nico :-). J'ai hâte d'avoir cette huile entre mes mains, lol.

Lyly972

Laura1421 a dit…

Je me rend compte qu'il y a plein de mot que je ne connais pas dans le langage du cheveux lol

Laura1421 a dit…

Tres bien comme article, j ai vraiment beaucoup de lacune en ce qui concerne les soins du cheveux ..

Manzelle a dit…

Merci Nicolette, moi aussi je suis fan de cette huile (surtt la vatika)
J'aime et je partage bonne continuation

Anonyme a dit…

Bonjour, j'utilise du LAIT de coco (ne trouvant pas d'huile) j'ai les cheveux de nature bouclées seulement je les ai tellement lissés colorés et décolorés que seul les racines font de belles bouclettes. Du coup je mets du lait de coco (car maintenant je compte porter mes cheveux bouclés) avant mon shampoing que je laisse agir minimum 2h avec bonnet de bain (pas de douche) ou film alimentaire mais je me demandais si il est mieux de le mettre sur cheveux sales (soins sans rinçage,mousse, pollution etc...) sur cheveux juste passé sous l'eau pour éliminer les résidus ou sur cheveux savonnés ?? Et sur cheveux secs ou humide ?

Sachant que de temps en temps je fais aussi un masque à l'huile d'olive ou le "cheveux très secs" de IUM.

Merci d'avance de prendre de le temps de répondre à toutes mes interrogations.

Alexandra

Nicolette a dit…

Tu peux utiliser le lait de coco en pre-poo sur cheveux secs et sales, vu que l'objectif du pre-poo est de protéger ... le lait de coco contient du gras (l'huile). Mais si tu veux utiliser le lait de coco pour nourrir et hydrater, il est mieux de l'utiliser sur cheveux propres, lavés et essorés (soin après-shampoing) pour une meilleure pénétration (la saleté peut constituer une barrière). Il y a des gens qui préfèrent appliquer leurs soins sur des cheveux complètement secs ... c'est une histoire de préférences. Les masques d'huiles sont très bons aussi pour les cheveux secs (les cheveux absorbent complètement l'huile d'olive).

Anonyme a dit…

Merci pour votre reponse, je vais donc essayer sur cheveux propres du coup ça me fait faire 2 shampoing :S c'est pas trop agressif ??

Alexandra

Nicolette a dit…

Si tu l'utilises en pre-poo, tu peux pas l'utiliser après-shampoing ... cela fera trop de gras et 2 shampoings. Je disais au cas où tu voudrais utiliser le lait de coco en tant que masque nourrissant après-shampoing (car c'est ce que la plupart des gens font avec le lait de coco)... je ne te demande pas de faire un pre-poo avec du lait de coco + un après-shampoing au lait de coco le même jour, cela pourrait être trop gras pour ta texture de cheveux ... tu dois limiter tes shampoings autant que possible.

constance a dit…

bonjours, je suis novice dans le domaine ! Jusqu'à maintenant je n'utilisais que des produits chimiques toujours acheté chez les coiffeurs ce qui le coute une fortune. Mais j'ai très envie de changer ma routine habituelle pour m'orienter vers le BIO. cet idée de pre-poo avec l'huile de coco m'interesse. mais je n'ai pas compris comment l'appliquer sur les cheveux avant le lavage. je veux dire, on en verse un peu dans la main puis on étale sur la cheveulure ? mais si oui en quelle quantité ?

Anonyme a dit…

Salut Nicolette,
cela fait un moment que j'utilise l'huile de coco en leave-in et je suis très satisfaite du résultat, seulement je suis loin d'en mettre "un tout petit ... petit peu sur mes cheveux" comme tu le conseil plus haut. En effet, j'en met pas mal.
je me demandais s'il serait mieux que je diminue la quantité?

Merci d'avance.

Nicolette a dit…

J'ai dit d'en mettre un "petit peu" pour que cela n'alourdisse pas les cheveux ... mais, si ce que tu mets te convient, pas la peine de changer.

Emilie a dit…

bonjour,
je suis fortement tentée d'essayer la méthide pre-poo avec l'huile d'olive. En fait, j'en faisais toutes les semaines avec de l'huile coco quand j'étais plus jeune mais j'avais arrêtée, faute de temps et d'envie.
Mais maintenant, je souhaite plus que tout soigner mes cheveux. J'ai fait un défrisage il y a plus de 3 mois et j'aimerais limiter les casses. Aussi, je vois que les soins profonds et le pre-poo ont beaucoup d'avantages, mais je ne sais lequel privilégié? On ne peut pas faire les deux nan? Et puis comme je fais du sport tous les jours, je voudrais savoir si mes cheveux se fragiliseront pas plus rapidemment même avec un après-shampooing.

Merci d'avance, j'apprécie votre blog que je viens de découvrir et je vais de ce pas en "feuilleter" davantage.

Nicolette a dit…

Emilie, tu peux faire un pre-poo avant ton shampoing et 1 soin profond/semaine ... les deux sont possibles. Ou si tu penses que cela va faire trop et que tes cheveux vont ressortir trop gras, le jour de ton soin profond, tu peux te passer du pre-poo ... c'est toi qui voit.

Faire du sport tous les jours ne fragilise pas les cheveux, bien au contraire pratiquer une activité physique quotidienne est bon pour le bon fonctionnement du corps, donc c'est positif pour les cheveux et la peau. Il existe des sports où les cheveux sont exposés aux conditions climatiques et aux éléments (comme la natation, surf, ski, sports au soleil etc.), dans ce cas il faut protéger les cheveux avec des accessoires (chapeaux, bonnets etc.), des coiffures protectrices et/ou avec des produits protecteurs.

Merci de lire mon blog, j'espère que tu y trouveras ce qu'il te faut pour construire une bonne routine capillaire.

Rosabora a dit…

Salut Nico il y a une semaine depuis mon defrisage est-ce un soins proteine 0u un prepoo la kel des deux me convient.et ce c'7 annee ke je veux bien prendre soin de mes cheveux.Un Question pour le prepoo quand on a finie de shampoo est qu'on peux utiliser le conditioner je sais pas comment faire parce que je suis novice dns le monde soins dns cheveux merci.

Nicolette a dit…

Salut Rosabora!
Le pre-poo et le soin protéiné ont deux objectifs différents. Le pre-poo prépare les cheveux aux shampoings comme j'explique dans l'article. Le soin protéiné renforce les cheveux, tu peux en faire 1 ou 2 par mois selon tes besoins. Va dans ma catégorie: "protéines" pour en savoir plus ... aussi, consulte la catégorie "guide pour débutantes".

Anonyme a dit…

je connais ce produit dabur vatika ,c'est indien , et dailleur beaucoup des produits indiens sont naturels vous pouvez les acheters au quartier indien à gare du nord, c'est pas cher et puis c'est vrai que lorsque j'utilisais ces produits mes cheveux étaient plus beaux.par contre pour faire pree pro il y a un produit c'est dabur amla c'est l'huile d'amla et elle est efficace également

Anonyme a dit…

Bonjour Nicolette,
Je m'intéresse au phénomène de fatigue hygrale qui a le vent en poupe chez les blogeuses américaines. Je comprends bien le phénomène, en gros la solution consiste à appliquer en prepoo de l'huile de coco avant le shampoing pour limiter le dégonflement du cheveu. Mais qu'en est-il concernant les vapos quotidien. En effet, je vaporise quotidiennement ou 1 fois par jour mes cheveux avec un vapo (eau, aloe vera, MSM, protéines de riz) puis je scelle avec l'huile infusée de brown butter beautty. Si je suis le raisonnement, mes cheveux gonflent dès que je vaporise mais se contractent dès qu'ils sèchent... Et c'est inéluctable. Peut-être mon raisonnement est-il un peu poussé à l'extrême, mais je voulais comprendre. Ce phénomène de fatigue hygrale tend à diaboliser l'eau mais pas seulement. Je terminais souvent par un jet d'eau froide sur mes cheveux peu poreux, du coup je pense arrêter. Qu'en penses-tu? Merci d'avance de ton retour.

Nicolette a dit…

Dans les vapos quotidiens, il y a au moins en général une huile ou conditioner présent dans qui va empêcher le gonflement ... aussi, les vapos servent à humidifier et non mouiller les cheveux donc il y a peu de chances que les cheveux soient vraiment imbibés d'eau au point de gonfler. Ce qui est à craindre c'est l'utilisation d'eau sans huile/ conditioner ... l'eau devient l'ennemie des cheveux si elle est utilisée seule mais tu n'as rien à craindre si tes cheveux ont de l'huile et un conditioner dedans car ils empêchent d'absorber trop d'eau (même si tu n'en mets pas tous les jours, il y a toujours un reste de la veille). Avant d'aller à la piscine ou à la mer, mets un conditioner ou une huile dans les cheveux pour empêcher d'autres choses d'entrer (chlore et sel de mer ... qui assèchent). Pas la peine de diaboliser l'eau, tout est une question d'équilibre. recherche et lis aussi mon article sur "hyper-hydratation".

Anonyme a dit…

Merci pour ton retour Nicolette. Si je te suis bien, je dois plutôt faire des vapos (sans mouiller le cheveu) eau+huiles plutôt que eau seule puis scellage avec une huile. Par ailleurs, tu préconises l'utilisation d'une eau+conditionner (après-shampoing?)+huile de temps en temps? Merci de ton retour. Je vais de ce pas lire ton article sur l'hyper-hydratation.

Nicolette a dit…

Tu peux faire les deux (eau + huile ou eau puis huile) du moment où tu introduis un agent gras avec de l'eau c'est bon ...

Ce qui est à éviter c'est une absorption massive d'eau qui provoque un "stress" sur la tige capillaire. L'introduction d'un composant filmogène (huile végétale ou acides gras qui sont dans les conditioners mot anglais pour après-shampoings) va empêcher cet effet brutal et va protéger la fibre et les cuticules.

Tu hydrates tes cheveux en fonction de ce qui marche pour toi ... sache qu'à la base, c'est de l'eau + un produit qui scelle l'hydratation car l'eau s’évapore très vite (un composant filmogène de ton choix, cela peut être une huile végétale, et/ou un beurre et/ou un après-shampoing sans rinçage). Certaines personnes qui ont les cheveux très secs ajoutent un humectant (aloe vera ou glycérine végétale ou une protéine)... essaie de faire le plus simple que possible. La base, c'est ceci:

Eau + huile végétale
ou
Eau + après-shampoing sans rinçage
ou
Eau + huile végétale + humectant

Anonyme a dit…

Merci beaucoup pour ton retour et tes précieux conseils.

Anonyme a dit…

bonjour,
est ce que l'huile d'argan est convenable pour protéger avant la piscine?

Nicolette a dit…

En général, toute huile peut poser un film protecteur sur la fibre capillaire pour la protéger des éléments extérieurs .... mais pour te dire si une huile spécifique est plus efficace qu'une autre, seules des tests conduits en laboratoires peuvent révéler cela.